Rechercher

Sécurité : L'échec d'Emmanuel Macron

Dernière mise à jour : 16 janv.



Avec Frédéric Péchenard, Thibault de Montbrial et mes collègues porte-parole de cette campagne, Guilhem Carayon, Agnès Evren, Florence Portelli et Aurélien Pradié, nous avons tenu une conférence de presse pour démasquer la communication d'Emmanuel Macron sur son bilan sécurité.


Depuis 2017, les violences ont explosé dans notre pays :

➡️ Les coups et blessures volontaires ont augmenté de 17% en 5 ans.

➡️ Nos concitoyens ont été victimes de 350.000 agressions au 1er semestre 2021.

➡️ Les actes d'agression sur les forces de l'ordre ont explosé atteignant un niveau historique : 68.000 en 2019.


Depuis 10 ans, avec François Hollande et Emmanuel Macron, les effectifs des policiers affectés dans les services de sécurité publique ont baissé de 10%. Le taux d'élucidation des homicides a baissé de 8 points, en 4 ans, pour atteindre 62% en 2020.


Lorsque Nicolas Sarkozy était aux responsabilités, nous faisions mieux : le taux de criminalité avait alors baissé de plus de 14 points entre 2002 et 2012.


Avec Valérie Pécresse, nous portons un certain nombre de propositions fortes pour faire face à l'augmentation de l'insécurité et faire du nouveau quinquennat celui de l'impunité zéro.


Une des propositions qui me tient particulièrement à coeur, c'est le renforcement des polices municipales. Nous souhaitons en faire une véritable force de sécurité en les armant et en les rendant obligatoires dans toutes les villes de plus de 5 000 habitants. Nous les doterons également de pouvoirs renforcés (contrôle d'identité, possibilité d'effectuer des fouilles des sacs et des coffres...)




Retrouvez l'article du Figaro consacré à notre conférence de presse :

Projet de loi sécurité : l'équipe Pécresse accuse Macron de «baratiner» les Français



Contact presse :

presse@othman-nasrou.fr

06.51.56.20.95

32 vues0 commentaire