Le tourisme chinois en France, enjeu majeur pour la destination

J’ai eu l’occasion de participer au congrès du tourisme chinois qui se tenait à Paris ce vendredi 6 janvier 2017. C’était l’occasion de rappeler, aux côtés de l’ensemble des professionnels du tourisme, l’importance pour la destination « Paris Île-de-France » de renforcer le tourisme en provenance de Chine. Avec une baisse de 20 à 25% en 2016, il était important d’envoyer un message rassurant, notamment en ce qui concerne la sécurité, à destination des professionnels chinois du tourisme, présents nombreux à cet événement.

J’y ai ainsi pu présenter toute l’action de la Région en la matière, dans les transports bien sûr mais également désormais avec des dispositifs dédiés au tourisme, comme les commissariats mobiles, financés par la Région et disposés sur les sites touristiques pour renforcer la présence policière. En 2017, la Région financera également l’équipement en matière de sécurité des sites touristiques. Comme j’ai pu le dire devant l’ensemble des professionnels du tourisme réunis, nous n’avons aucun complexe à faire le maximum pour que le séjour de nos touristes se passent de la meilleure manière possible.

Pour les fêtes de fin d’année, les volontaires du tourisme ont répondu présent !

La fin de l’année 2016 a été l’occasion de suivre sur le terrain le déroulement de notre expérimentation « Les volontaires du tourisme », lancée par Valérie Pécresse, qui vise à donner le meilleur accueil aux touristes grâce à des équipes d’étudiants en tourisme déployés sur les sites touristiques pour renforcer l’accueil pendant les périodes de forte affluence.

Rappelons que c’est également une opportunité pour ces jeunes d’avoir une expérience professionnalisante, en cohérence avec leur cursus, durant laquelle ils sont formés, encadrés et rémunérés. J’ai assisté à une journée de formation organisée par le Comité Régional du Tourisme, avec l’aide des Vedettes de Paris, où j’ai pu constater l’enthousiasme des étudiants mobilisés ainsi que la qualité de la formation accélérée dont ils ont pu bénéficier.

A Montmartre, à Roissy, au Louvre, j’ai eu la possibilité de les croiser et de constater l’utilité de ce dispositif sur le terrain, qui a couvert au total une vingtaine de sites touristiques. L’enthousiasme des « volontaires du tourisme » faisait écho à celui des professionnels, comme peut en témoigner leur très large mobilisation dans le cadre de ce dispositif.

De très nombreux médias se sont intéressés à cette initiative que nous avons lancé et y ont consacré des reportages dans lesquels j’ai eu parfois l’occasion d’expliquer cette expérimentation. Citons notamment :

 

Enfin, voici un reportage qui résume bien l’esprit autant que les modalités du dispositif :

Adoption d’un accord de coopération avec la Wilaya d’Alger

A la suite de l’adoption de sa nouvelle stratégie internationale, le Conseil Régional d’Île-de-France a adopté un accord de coopération avec la Wilaya d’Alger.

Alors que les liens humains, économiques, culturels, universitaires, et techniques entre l’Île-de-France et l’Algérie sont extrêmement forts, aucun accord de coopération n’avait jamais été signé entre notre Région et un territoire de ce pays.

Conformément aux objectifs impulsés par la Présidente de Région, Valérie Pécresse, de privilégier les partenariats offrant d’importantes opportunités en matière de développement et d’attractivité de la Région, Valérie Pécresse, Stéphane Beaudet, Faten Hidri et moi-même nous sommes rendus à Alger en octobre pour négocier cet accord.

Au cours de nos entretiens, nous avons identifié quatre domaines de coopération prioritaires :

  1. L’aménagement urbain, le développement durable et les transports
  2. L’innovation et l’entrepreneuriat
  3. La coopération universitaire
  4. La culture, le patrimoine et le tourisme

Nous construirons sur ces bases notre coopération avec la Wilaya d’Alger qui forme la deuxième agglomération maghrébine, après Casablanca, avec une superficie de 800km², une population de 3 200 000 habitants, et le premier centre urbain, économique et financier algérien.

Cette coopération renforce et diversifie les liens entre nos territoires, facilitant la mobilisation et l’ouverture à l’Algérie des acteurs franciliens. Elle valorise l’expertise régionale et favorise l’accès des entreprises franciliennes, notamment les plus petites, au marché algérien.

Nouvelle stratégie internationale de la Région Île-de-France : au service des Franciliens et du développement de notre territoire

Le Conseil Régional d’Île-de-France a adopté aujourd’hui sa nouvelle stratégie internationale, au service des Franciliens et de notre territoire.

Les évolutions que traverse le monde ces dernières années, le Printemps arable, les conflits régionaux, les transformations politiques, économiques et sociales, notamment aux portes de l’Europe, imposent un renouvellement et une redéfinition du rôle et de l’action de la Région Île-de-France à l’international.

Il était d’autant plus nécessaire de remodeler notre engagement que la politique internationale portée par la précédente majorité connait des résultats très inégaux, caractérisée par un saupoudrage des moyens, un manque d’actions structurantes, et la faible implication de nos partenaires dans nos différents accords.

La nouvelle politique internationale a été enclenchée avec Valérie Pécresse, Présidente du Conseil Régional, dans les récents accords que nous avons signés : Catalogne, Gyeonggi (Séoul), Casablanca et Alger, qui illustrent notre nouvelle ambition.

Notre nouvelle stratégie internationale se décline autour de 3 priorités majeures :

  1. Le renforcement du rôle international de l’Île-de-France grâce à des coopérations privilégiées en capitalisant sur les liens humains avec d’autres territoires

Nous souhaitons conforter et renforcer les liens humains, économiques, culturels que notre territoire entretient et capitaliser sur ces relations pour faire du véritable co-développement, dans une logique de partenariat mutuellement profitable.

  1. Une meilleure valorisation expertises franciliennes en mettant le développement économique au cœur de notre stratégie

Nous souhaitons par notre action internationale attirer des investisseurs sur le territoire francilien et permettre aux entreprises franciliennes d’exporter vers nos pays partenaires.

Ainsi, nos accords fonctionneront sur une logique d’intérêt général « win-win » pour l’ensemble des parties via des projets utiles pour les Franciliens comme les habitants des collectivités signataires avec la valorisation du savoir-faire francilien grâce à un guichet d’unique d’accès à nos expertises : PRX – Paris Région Expertise.

La question de l’innovation sera aussi l’un des axes majeurs de cette nouvelle stratégie.

  1. Une dimension assumée et ambitieuse en matière de solidarité internationale.

La Région se dote d’une réelle capacité d’intervention humanitaire d’urgence pour soutenir des territoires victimes de catastrophes naturelles, environnementales ou des conflits armés.

« Relever les nouveaux défis du tourisme » : adoption d’une nouvelle politique régionale pour le tourisme

Première industrie d’Île-de-France avec près de 550 000 emplois directs et indirects, le tourisme francilien traverse une crise sans précédent avec une baisse de fréquentation d’1,3 millions de touristes sur les 7 premiers mois de l’année 2016, représentant un manque à gagner en chiffre d’affaires d’1 milliards d’euros pour la destination sur cette période.

Pour faire face à cette crise, apporter un réel soutien à la filière touristique francilienne et répondre aux handicaps de la destination, la Région a adopté une nouvelle politique pour le tourisme élaborée en concertation avec les acteurs du secteur réunis mi-septembre par Valérie Pécresse, Présidente du Conseil Régional.

Cette politique s’articule via le Fonds régional pour le tourisme qui intervient autour de 4 axes prioritaires :

  • Moderniser et accélérer la transition numérique du secteur touristique,
  • Soutenir la filière touristique par des actions de promotion et de communication,
  • Favoriser l’émergence d’une « région multilingue »
  • Renforcer la sécurité des sites et parcours touristiques

Par ailleurs, nous lançons les travaux de la prochaine stratégie régionale du développement du tourisme et des loisirs (SRDTL), avec une concertation qui débutera en janvier, avec l’ensemble des acteurs et des professionnels du secteur.

Welcome to Paris Region : lancement du dispositif des « Volontaires du Tourisme »

La première promotion de « Volontaires du tourisme », dispositif annoncé par Valérie Pécresse suite aux échanges avec les professionnels du secteur pour répondre à la crise traversée par la destination Paris-Île-de-France, a été formée par le Comité Régional du Tourisme.

Les Volontaires seront déployés durant le pic de fréquentation des vacances de Noël afin d’informer et d’orienter les touristes, français comme étrangers, et contribuer, par leur présence visible, à l’amélioration de la qualité de l’accueil dans notre Région.

Rappelons qu’il s’agit d’étudiants dans les métiers du tourisme, qui sont ainsi formés, encadrés et rémunérés pour cette mission. Ce sont autant d’expériences professionnelles supplémentaires dans ces filières.

czklsjkxaaaybe2

Les Volontaires, s’exprimant dans plusieurs langues étrangères, ont reçu aujourd’hui une formation aux spécificités de l’accueil et de l’aiguillage touristique, lors d’une session organisée aux Vedettes de Paris, en présence de Valérie Pécresse, Présidente du Conseil Régional, de Tony Estanguet, triple champion olympique, Vice-président de l’association Ambition olympique et paralympique, Ambassadeur de la candidature de Paris 2024, ainsi que d’un grand nombre de professionnels du tourisme.

Rencontre avec Christine Saint-Pierre, Ministre des Relations internationales et de la Francophonie du Québec

J’ai accueilli au Conseil Régional Christine Saint-Pierre, Ministre des Relations internationales et de la Francophonie du Québec et Line Beauchamp, Déléguée Générale du Québec à Paris.

Cette rencontre a été l’occasion d’échanger avec les représentants de la province Québécoise sur nos stratégies internationales respectives. L’Île-de-France et le Québec sont déjà unis par un accord de coopération, notamment avec la ville de Montréal.

Nous avons ainsi pu poser de premières orientations en vue du renforcement de nos échanges avec le Québec sur diverses thématiques afin de renforcer nos ententes, particulièrement en matière de développement économique et le numérique.

Enfin, cet échange a été l’occasion pour l’Île-de-France comme le Québec de souligner la diversité et la densité des échanges existants entre nos territoires.

Six mesures d’urgence pour relancer le tourisme en Île-de-France

Face à la crise profonde traversée par la filière touristique, industrie majeure française et francilienne, l’Île-de-France, sous l’égide de sa Présidente Valérie Pécresse, lance 6 mesures fortes pour soutenir le secteur.

Basées sur des propositions émises par les professionnels du tourisme, ces mesures d’urgence visent à soutenir et à relancer l’attractivité touristique de la destination Paris-Île-de-France, en mettant particulièrement l’accent sur l’amélioration de l’accueil, de la qualité de service et de la sécurité des touristes.

Retrouvez la vidéo de mon intervention en Séance Plénière pour présenter au Conseil Régional ces mesures :

 

Déploiement de « Volontaires du Tourisme »

Dès les prochaines vacances, la Région déploiera des « Volontaires du Tourisme » équipés d’une tenue identifiable « Welcome to Paris Region – May I Help You? » afin de délivrer un service d’orientation et d’information aux touristes. Au moins bilingues, ces volontaires pourront aiguiller les touristes français comme étrangers.

Si cette expérimentation s’avère concluante, des « Volontaire du Tourisme » pourront être déployés lors des prochains pics de fréquentation touristique et sur les sites majeurs de la Région.

Lancement du City Pass

Une mission m’a été confiée afin de réunir les acteurs du secteur touristique et les opérateurs de transport pour construire une offre intégrée et attractive de transports et services touristiques sur un support unique de type City Pass.

cxebeo4xeaacapy

Déploiement de commissariats mobiles sur les principaux sites touristiques

La sécurité concerne principalement la sécurisation du quotidien, il est urgent de lutter contre la délinquance, notamment les pickpockets qui visent principalement les transports et sites touristiques.

Dès janvier prochain, dans le cadre de sa convention avec le Ministère de l’Intérieur, la Région financera le déploiement de commissariats mobiles sur les principaux sites touristiques franciliens. Ces commissariats mobiles ont un effet préventif lié à leur visibilité, et permettent aux victimes de déposer plainte immédiatement. Leur proximité des sites permet des interventions rapides des forces de l’ordre pour en assurer la protection.

La Région multilingue

La qualité de l’accueil offert dépend fortement de la capacité des professionnels à échanger avec les touristes en langues étrangères comme l’amélioration de la signalétique multilingue..

Ainsi, dès 2017, la Région financera des actions d’apprentissage et d’amélioration de l’information en langues étrangères ciblées sur le secteur touristique.

cxebfjvxaaejtfd

Lancement du site « Welcome to Paris Region »

Dès juin 2017, un site et une application « Welcome to Paris Region » seront lancés, offrant aux touristes une information complète sur la destination, ils permettront aux touristes de se renseigner, de planifier leur visite et d’acheter des prestations touristiques, mais aussi de partager leur expérience.Ces services seront à terme disponibles dans 10 langues.

Une campagne de promotion d’ampleur inédite

En concertation avec tous les acteurs de la destination et Atout France, la Région lancera dans les prochains mois une campagne de promotion d’ampleur inédite sur tous les médias, et notamment les réseaux sociaux, pour promouvoir la diversité de nos sites touristiques et contrer rapidement l’impact négatif des événements ayant impacté ces derniers mois l’image de la destination.

cxebfpowgaa9noe

Haïti : après l’ouragan Matthew, la Région participe à la reconstruction durable des territoires sinistrés par l’ouragan

L’ouragan Matthew qui s’est abattu les 3 et 4 octobre sur le sud-ouest d’Haïti a fait plus d’un millier morts, provoqués d’importantes inondations, détruit de vastes surfaces agricoles et endommagé des habitations et 733 écoles, contraignant à l’évacuation de plus de 180 000 personnes. Début novembre, l’ONU estimait qu’encore 1,5 million de personnes avaient besoin d’assistance.

Dès le 12 octobre, la Région s’était engagée via son fonds d’intervention d’urgence en soutenant l’ONG ACTED pour fournir une aide à la réhabilitation des maisons et infrastructures communautaires détruites ou endommagées, notamment pour reconstruire le réseau d’adduction en eau de la ville de Jérémie (Grand’Anse), pour un montant de 50 000 euros.

Aujourd’hui, la Région prolonge son engagement au-delà de la phase d’urgence et participe à la reconstruction durable des territoires sinistrés par l’ouragan en accompagnant trois projets :

  • La réhabilitation et reconstruction de 400 habitations et 3 écoles du territoire de Duchity, en partenariat avec l’ONG Première Urgence Internationale ;
  • La réhabilitation de deux centres de santé dans le département de Grand’Anse pour sécuriser leur système de fourniture électrique, nous accompagnons l’ONG Médecins du Monde pour permettre un approvisionnement par énergie solaires des centres ;
  • La réparation des toits de 600 maisons et de 10 écoles dans le territoire de Petit-Goave avec le Secours Populaire Français.

Avec Valérie Pécresse, nous sommes déterminés à maintenir une dimension de solidarité dans l’action internationale de la Région, là où les besoins sont les plus criants et en cherchant la meilleure efficacité au bénéfice des populations sur le terrain.